Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les caps bourrut des Pyrénées

Les caps bourrut des Pyrénées

Actualités d'hier et d'aujourd'hui sur les Pyrénées Centrales, au travers de l'histoire d'une famille, celle d'un "pays", celui des Pyrénées. Le passé est omniprésent avec celui d'un petit peuple : la Barousse...


Sillages de comètes

Publié par Serge Scibor sur 12 Juillet 2017, 09:38am

Catégories : #Rêveries et passion... du prof

Sillages de comètesSillages de comètes
Sillages de comètesSillages de comètes

 

Courbevoie d'avant-hier à aujourd'hui...

 

 

Divers feuillets éparpillés en des espaces mémoriels, parfois désactivés momentanément, se virent assemblés malgré une probabilité infinitésimale que cela se produisît … Ils pourraient constituer, en bénéficiant du talent d'un bon façonneur de texte, une sorte de conte dépassant bien des mièvreries que l'on nomme ainsi, faute d'imagination …

 

 

Vous me voyez désolé de n'être pas ce … façonneur … Me contentant parfois d'une "tonalité" d'inventaire … Bonne lecture néanmoins ...

 

 

SILLAGES DE COMÈTES

 

 

Notre sort, notre avenir, pourraient-ils être influencés lors du frôlement de notre Terre par des corps célestes ?…Vaste (?) vide (?) question préoccupant peu les « spécialistes » des conjonctions astrales en l'année 1944 … Observer le ciel, alors, consistait surtout à s'inquiéter de ce que les avions … Bref … Les affirmations reliant les « destinées humaines » aux étoiles filantes, comètes et autres vagabonds galactiques suscitaient peu d'intérêt …

 

 

....Thalès (C/1012 Q11) passa-t-il à l'aplomb de la France en cette année ? Durant laquelle :

 

  1. Naquit en mars Mireille Sorgue (***)

  2. Naquit en mai Jeannine Gérard à Paris

  3. Naquit en octobre Serge Scibor à Courbevoie

 

 

À première vue rien ne reliait ces naissances …

 

 

.... Combien de météorites zébrèrent la voûte céleste pendant que :

  1. Jeannine vivait avec ses parents en Normandie

  2. Serge passait avec sa mère trois ans en Pologne

 

 

Influèrent-ils le … hasard (?) ...afin que la grand mère et l'arrière grand mère de Jeannine apprennent son existence (leur fils et petit fils, d'origine juive, caché en l'Orne, père biologique de la fillette, ayant été capturé par les nazis et leurs valets puis … effacé...) …et la fassent venir habiter avec elles à La Garenne Colombes …

 

 

Aidèrent-ils la mère de Serge à vaincre les … réticences … bureaucratiques polonaises leur permettant de revenir en France … la vie en Pologne s'avérant très (trop?) difficile ?

 

 

.... Euclide ( C1142 Q15) Passa-t-il au dessus de banlieue parisienne ce jour où :

 

  1. Serge accompagna la dame le gardant lors d'une visite à sa fille demeurant en un immeuble sis à La Garenne Colombes … et croisa …

  2. Jeannine sortant sur le palier du deuxième étage en compagnie de sa grand mère …

 

 

Intéressante cette fillette blonde âgée d'une huitaine (?) d'années … pensa-t-il ? Sans doute ! Euclide se savait-il déposant une empreinte … virtuelle ? Instillant un doute quant à l'absolu du parallélisme ? ...

 

 

.... Euler(2.718 log nep) … Comète inconnue caressa-t-elle de sa chevelure la région parisienne durant les années où :

 

  1. Jeannine quittait l'école primaire, entrait en apprentissage en un salon de coiffure « huppé », décrochait son C.A.P. Et commençait à travailler non loin de l'Opéra …

    Notons, en souriant, que comète viendrait de Coma se traduisant par chevelure ...

  2. Serge entrait, sur concours, en un lycée technique à … Courbevoie ...obtenait divers diplômes … et, à la suite d'un autre concours, poursuivait ses études en un établissement coté de Paris …

 

 

Mais, aussi, Elle et lui, grâce à un ami commun, résidant à … Courbevoie … allaient se rencontrer …

 

 

De nombreuses sorties, discussions en un groupe de jeunes, baptisé « club », leurs permettraient de se côtoyer souvent… Durant quelques mois, en tant que … copains …

 

 

..... Rati (120bat/min) … survint, caressante et facétieuse ...en cette fin d'été 1963 … durant laquelle :

 

  1. Serge, de retour de vacances, comprit « l'attirance » qu'il éprouvait fortement pour Jeannine …

  2. Celle-ci lui confia d'abord qu'elle était fiancée …

  3. Il s'avérait difficile au jeune homme d'en prendre son parti …

  4. Jeannine, innocemment (?) lui apprit la « rupture » de ses fiançailles …

  5. Lors d'une soirée … Serge ne perçut pas la toile tendue en laquelle il se ferait prendre … Sans aucun regret, bien entendu …N'en revenant pas que cette jeune femme l'ait choisi ... Lui !

    Leur cheminement amoureux se traçait donc…

 

 

 

.... Éros (3 bat/sec) … Prit la suite du précédent voyageur cosmique …

 

 

 

Se découvrir par baisers et caresses dura un certain temps … à cette époque sans pilule il fallait rester … prudents ou … et puis les pesanteurs sociales … la virginité des "jeunes filles" jusqu'au mariage …

 

 

Seulement voilà, quasiment à la Saint Valentin … sourions à cette involontaire coïncidence … ils se connurent « bibliquement » (bien qu'athées) …

 

 

 

Et puis … et puis … Ils obtinrent des examens (Brevet Professionnel et Brevet de maîtrise pour elle, B.TS. pour Serge lui permettant de préparer le concours d'entrée à l'E.N.S.E.T. … de le réussir … )

 

 

 

Alors ils se marièrent en 1966… Oh pas par souci des convenances … Comme un grimpeur s'assure même si cela pouvait sembler superflu … Mariage survenant en décembre 1966 ..

Mireille Sorgue tomba d'un train en 1967 …Ils ne le surent pas ...

L'année suivante, une éruption printanière les fit vibrer à l'unisson d'une grande partie de la jeunesse d'alors ...

Il devint professeur en 1969, enseigna à Vitry sur Seine ...elle ouvrit un salon en 1971 … un autre suivit en 1972 ... en région parisienne ...

 

 

 

Pluies d'étoiles filantes et ceintures d'astéroïdes se succèdent …Pendant plusieurs décennies durant lesquelles ...

 

 

 

Des enfants naîtront (une petite fille, la première, vécut un mois, brièveté … céleste? Allons …) … Une seconde fille puis un garçon naîtront et grandiront …

 

 

 

En 1976 ils arrivèrent, suite à une mutation, en Hautes Pyrénées …Où les pluies d'étoiles se perçoivent si bien ...

Lui enseigna à Gourdan Poligan … Elle reprit un salon de coiffure dans un village …

Ils acquirent des maisons « vétustes » et les réhabilitèrent …

Leurs deux enfants parcoururent leurs trajectoires scolaires … Sans anicroches de la maternelle au collège puis lycée … des « accidents » universitaires les firent basculer de la fac en section de T.S. Avec prolongement en diplôme de conseiller en économie sociale et familiale … La fille aînée se maria, deux enfants naquirent … leur fils épousa une jeune femme … ils ne souhaitèrent pas de … descendance …

 

 

 

Jeannine et Serge vivaient leur aventure amoureuse … Pleinement … Par l'esprit, le cœur, le corps … Sans inciter au voyeurisme le lecteur … 

 

 

« Mais finalement, finalement, il nous fallut bien du talent pour être vieux sans être adultes »

Chantait Brel (La chanson des vieux amants)

 

 

 

.... Wilzcek (2016/C125) survola l'hémisphère nord … Plus précisément le sud de la France …

Jeannine et Serge déroulaient leur cinquantième année de mariage … ils passèrent une semaine en juin à Sète …

Les vagues parvenant en la plage de la corniche fredonnaient pour Jeannine, en compagnie de Serge, plagiant (hum) un certain Georges :

 

 

« Je sais par cœur toutes tes grâces

Et pour me les faire oublier

Il faudra que Saturne en fasse

Des tours d'horloge, de sablier »

 

 

De retour de l'Hérault … le diagnostic tomba … concernant Jeannine ...triste signe du Zodiac celui là : cancer …

 

 

.... Erdös (2017 …) passa, probabiliste …

 

 

Jeannine suite à la chimiothérapie, durant quelque temps, ne fit plus concurrence à la chevelure des comètes …

Un séjour à l'Oncopole (Toulouse) nécessita, pour que Serge pût la voir chaque jour, de louer un appartement …

Situé :

Rue Mireille Sorgue

 

 

Jeannine, de retour en notre maison, semble prête à s'apparenter de nouveau aux comètes quant à ses cheveux ... Ondulant doucement ...

 

 

… Je ne sais si une … admirable comète chanteuse … Anne, notre sœur Anne … Sylvestre... percevra cette trajectoire … mais Jeannine vaut bien une chanson qu'Anne saurait écrire … je laisse mon clavier pour aller caresser mon amour, l'enlacer ... Nous guetterons les comètes ... Plongerons nos yeux en le disque lunaire quand il se fait oeil entre deux paupières de nuages ... Puis croiserons nos regards étonnés de continuer à vivre tout cela ...

 

 

 

Bien entendu, avant de loger quelques jours en la rue portant son nom, je ne connaissais rien concernant cette jeune femme trop tôt disparue, Mireille Sorgue … Plutôt que d'en mal « parler » ou maladroitement écrire sur elle … deux liens :

http://www.mireille-sorgue.fr/Sa_vie/sa_vie.html

https://www.babelio.com/auteur/Mireille-Sorgue/22866

 

 

Voilà … Ah, je me suis « amusé » à inventer des « noms » de corps célestes … parfois de façon facétieuse … que cela me soit « pardonné » comme de paraphraser ces extraits d'un poème d'Antonio Machado affirmant...:

 

 

"Mais j'aime les mondes subtiles
Aériens et délicats
Comme des bulles de savon. ...

...Voyageur! Il n'y a pas de chemins
Rien que des sillages sur la mer."

 

 

Que je m'approprie :

"Mais j'aime les mondes subtiles
Aériens et délicats
Tels chevelures de comètes....

...Voyageur! Il n'y a pas de chemins
Rien que des sillages en le ciel de nos vies."

 

 

Vous avez pu constater la quasi absence "d'éructations politiques"dont je suis coutumier (cf. bien des textes précédents) ... notre amour ne s'écrit pas "hors le monde ou les époques" ... mais ici la pure et simple évocation de son histoire s'avère "prépondérante" ...

 

Serge Scibor

12 juillet 2017

Cartes postales : cprama.fr

https://www.bureauxapartager.com/blog/ou-louer-ses-bureaux-a-paris-les-quartiers-daffaires/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents